Pourquoi les dragées pour un mariage ?

Offertes aux mariés et distribuées aux convives lors du vin d’honneur, impossible d’oublier ces bonbons de toutes les couleurs qui ont leur place depuis toujours sur nos tables de fêtes; mais pour quelle raison ? Que signifient-elles ?

Les origines de la dragée

Sélection de dragées de mariageDans la Grèce antique et à l’époque romaine, on trouve déjà des traces de notre dragée : tragêma en grec, tragemata en latin, le terme désigne une friandise servie à la fin du repas. Ou lui trouve aussi un parent au Moyen Age, un bonbon ayant pour nom diagragum fabriqué à partir de la sève d’un arbre. Une autre légende veut que le confiseur romain Julius Dragatus laissât tomber une amande dans une jarre de miel par mégarde...

Quoiqu’il en soit, c’est un apothicaire de la ville de Verdun qui crée vers 1220 la première "vraie" dragée, en ayant l’idée d’enrober de miel et de sucre ses amandes afin de les conserver et de faciliter leur transport. La dragée devient vite un bonbon réputé, qu’on offre en petits sacs aux invités de marque et apprécié à la cour du roi Louis XIV. Symbole de prospérité et de fertilité, on la prescrit lors des événements familiaux et religieux : baptême, communion, mariage.

Et l’épopée continue

Le miel est remplacé dans la confection des dragées par du sucre de canne, dès lors que celui-ci est rapporté du Moyen Orient à l’époque des Croisades. Au XVIIIème siècle, la dragée est présente dans les grandes cours d’Europe et peut prendre diverses formes, graines ou fruits enrobés de confiture qui font davantage songer à une praline.

Fabrication de dragéesLa dragée moderne est inventée en 1750 par un confiseur parisien, du nom de Pecquet, qui détrône Verdun la capitale des dragées. Le procédé de fabrication, modernisé vers 1840 avec l’invention de l’ancêtre de la turbine à dragées, est industrialisé à la fin du XIXème siècle : la dragée est désormais produite en masse et célèbre, encore aujourd’hui, l’union des mariés.

Symboles & variétés

L’alliage de l’amande, fruit amer, et de la douceur du sucre incarne les hauts et les bas de la vie, ses joies et ses peines : on les lance au-dessus des mariés après la cérémonie pour leur porter chance. La tradition énonce que cinq dragées doivent être offertes, pour cinq vœux qui sont ceux de prospérité, fécondité, bonheur, santé et longévité. Ce nombre impair symbolise aussi l’indivisibilité des époux dans leur union.

Cette confiserie existe dans quelques variantes, notamment enrobée de chocolat et de sucre, de chocolat seul ou encore de poudre de cacao amer, ou bien enrobée de sucre et fourrée au chocolat : il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs : rose, blanc, bleu clair, vert clair, parfois accompagnées de petites billes de sucre argentées ou dorées... Un joli panachage pour un événement unique.

Crédit photos : Carlos Lorenzo & Marc Guitar Vyler

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir !

3 commentaires

Écrit par Jules le 08/08/2013 à 17h00
La tradition qui est devenue de la pratique quotidienne pour les mariés est vraiment très impressionnante, vu l'époque et l'histoire de son commencement!
Écrit par Hervé le 19/09/2013 à 19h10
C'est impressionnant comment les dragées existent depuis longtemps et persistent jusqu'à maintenant.Maintenant chaque type de fête a des dragées spéciale,vraiment c'est géniale!!!
Écrit par Perrin le 22/01/2015 à 17h46

Belle histoire. Les dragées sont vraiment indispensable pour réussir sa fête.

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 4zg82rafst