Organiser une réception de mariage chez soi

Réception de mariage au jardin

Le fait de ne pas inviter beaucoup de monde à mon mariage me permet d’organiser la réception chez moi. J’en profite donc pour mener à bien des travaux dont j’avais envie depuis longtemps pour transformer un peu plus mon jardin en un lieu de réception. Une terrasse y sera aménagée.

Un mariage romantique dans un jardin

Contrairement à de nombreuses futures mariées, ma fiancée ne veut pas d’une fête grandiose avec beaucoup d’invités. Très fleur bleue, elle a toujours rêvé d’un mariage dans un endroit intime et privé, entourée de ses proches. D’où notre décision d’organiser la réception dans notre jardin. Notre maison est en effet dotée d’un immense espace vert. Et avec quelques travaux, les lieux pourront tout simplement se transformer en un véritable cadre féérique, idéal pour un mariage glamour et romantique à souhait.

Dans la mesure où la réception se déroulera en extérieur, la date a déjà été fixée pour la prochaine saison estivale. Sinon, comme les faire-part sont déjà distribués, je dois au plus vite commencer les travaux de construction de la terrasse. Et même s’il reste encore plusieurs mois avant le jour J, je ne veux surtout pas m’y prendre au dernier moment. Ma prochaine étape est d’obtenir un crédit de travaux auprès d’un organisme de prêt .

Aménagement de terrasse, que dit la loi ?

Aménagement de terrasse pour mariage

Une fois les démarches de demande de crédit entreprises, je me renseigne auprès de la mairie concernant les législations en vigueur sur l’aménagement d’une terrasse. Ainsi, un permis de construire n’est pas nécessaire dans le cas où la nouvelle extension ne dépasserait pas les vingt mètres carrés de surface. Sinon, une simple déclaration préalable de travaux suffira pour les terrasses surélevées avec plus de soixante centimètres de hauteur.

Me concernant, comme la terrasse dépasse largement les vingt mètres carrés, une autorisation de construire est exigée. Deux permis plus précisément puisque je prévoie également d’équiper le nouvel espace d’un toit. Les deux demandes de permis de construire seront à déposer en Mairie. Et une fois l’autorisation délivrée, il y a obligation de l’afficher sur le chantier tout au long des travaux.

Le choix du matériau d’une terrasse

Fort heureusement, le sol qui va accueillir la terrasse est déjà plat et sans dénivellation, me laissant ainsi un large choix pour le matériau. Dans un premier temps, je me suis laissé tenter par la pierre naturelle, notamment pour sa rusticité. J’ai cependant vite changé d’avis lorsque j’ai pris connaissance du prix de ce matériau. Sinon, pourquoi pas de la terre cuite, un revêtement pour sol extérieur très tendance ces dernières années ? De plus, avec cette matière, le choix des motifs est très varié. Malheureusement, la future mariée n’aime pas la terre cuite...

Reste alors le bois. À poser sur une dalle en béton, cette matière et à la fois chic et élégante s’harmonise à merveille avec tous les matériaux de construction. Par ailleurs, très facile d’entretien une terrasse en bois apportera une touche d’authenticité à la maison, sans oublier le côté très chaleureux de ce matériau. Bien sûr, il n’est pas question d’opter pour du composite. Ce sera une essence exotique et j’hésite encore entre l’ipé et le jatoba.

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : j2zdi7izuh